Les calendriers chrétiens orthodoxes

Il y a dans l’Orthodoxie trois calendriers liturgiques :

– Ce qu’on appelle l’« ancien calendrier » ou « ancien style », c’est-à-dire l’emploi du calendrier julien pour toute l’année, employé par l’Église orthodoxe de Jérusalem, l’Église orthodoxe de Russie, l’Église orthodoxe russe hors frontières, l’Église orthodoxe de Serbie, l’Église orthodoxe de Géorgie, l’Église orthodoxe de Moldavie, l’Eglise orthodoxe d’Ukraine, le Mont-Athos,

– Ce qu’on appelle le « nouveau calendrier » ou « nouveau style » dans lequel sont imbriqués deux calendriers, le calendrier grégorien pour les fêtes fixes et le calendrier julien pour le cycle de Pâques, employé par le Patriarcat œcuménique de Constantinople, le Patriarcat d’Alexandrie, le Patriarcat d’Antioche, l’Église orthodoxe de Roumanie, l’Église orthodoxe de Bulgarie, l’Église orthodoxe de Chypre, l’Église orthodoxe de Grèce, l’Église orthodoxe de Pologne, l’Église orthodoxe d’Albanie, l’Église orthodoxe de Tchéquie et de Slovaquie,

– Le calendrier grégorien pour toute l’année liturgique, employé seulement dans l’Eglise orthodoxe de Finlande.

Le calendrier julien est décalé de treize jours par rapport au calendrier grégorien.

LES FÊTES DANS L’ÉGLISE ORTHODOXE

1 PÂQUES, Résurrection de Notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ. Fête des fêtes et Solennité des solennités.
Date : 16 avril 2017. Exceptionnellement, en 2017, la date coïncide avec celle de Pâques dans les Eglises catholique, protestantes et anglicane.

2 LES DOUZE FÊTES MAJEURES ou FÊTES ROYALES

MOBILES

  1. ENTRÉE DE NOTRE SEIGNEUR À JÉRUSALEM ou DIMANCHE DES RAMEAUX
    Date : 9 avril 2017.
  2. ASCENSION DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST
    Date : 25 mai 2017.
  3. DESCENTE DU SAINT-ESPRIT ou PENTECÔTE
    Date : 4 juin 2017.

FIXES

  1. NATIVITÉ DE NOTRE SEIGNEUR, DIEU ET SAUVEUR JÉSUS-CHRIST (Noël)
    Dates : « nouveau style » : 25 décembre ; « ancien style » : 7 janvier.
  2. BAPTÊME ET THÉOPHANIE DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST
    Dates : « nouveau style » : 6 janvier ; « ancien style » : 19 janvier
  3. LA SAINTE RENCONTRE DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST
    Date : « nouveau style » : 2 février ; « ancien style » : 15 février
  4. ANNONCIATION À LA TRÈS SAINTE MÈRE DE DIEU
    Date : « nouveau style » : 25 mars ; « ancien style » : 7 avril
  5. TRANSFIGURATION DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST
    Date : « nouveau style » : 6 août ; « ancien style » : 19 août
  6. DORMITION DE LA TRÈS SAINTE MÈRE DE DIEU
    Date : « nouveau style » : 15 août ; « ancien style » : 28 août
  7. EXALTATION DE LA SAINTE CROIX
    Date : « nouveau style » : 14 septembre : « ancien style » : 27 septembre
  8. ENTRÉE DE LA MÈRE DE DIEU AU TEMPLE
    Date : « nouveau style » : 21 novembre ; « ancien style » : 4 décembre
  9. NATIVITÉ DE LA TRÈS SAINTE MÈRE DE DIEU
    Date : « nouveau style » : 8 septembre ; « ancien style » : 21 septembre
3 QUELQUES GRANDES FÊTES 
  1. CIRCONCISION DE NOTRE SEIGNEUR
    Date : « nouveau style » : 1er  janvier : « ancien style » : 14 janvier
  2. LES TROIS SAINTS HIÉRARQUES
    Date : « nouveau style » : 30 janvier ; « ancien style » : 12 février
  3. SAINTS APÔTRES PIERRE ET PAUL
    Date : « nouveau style » : 29 juin ; « ancien style » : 12 juillet
  4. SAINT ÉLIE
    Date : « nouveau style » : 20 juillet ; « ancien style » : 2 août
  5. DÉCOLLATION DE SAINT JEAN LE BAPTISTE
    Date : « nouveau style » : 29 août ; « ancien style » : 11 septembre
  6. SAINT NICOLAS
    Date : « nouveau style » : 6 décembre : « ancien style » : 19 décembre
4 LES CARÊMES DANS L’ÉGLISE ORTHODOXE

Il y a quatre périodes de jeûne (ni viande, ni œufs, ni poisson, ni laitages, ni boissons alcoolisées) ou carêmes dans l’Orthodoxie : avant Noël (40 jours), avant Pâques (40 jours, auxquels s’ajoute la semaine de la Passion), avant Saints Pierre et Paul (14 jours), avant la Dormition (14 jours).

Le Grand Carême commence le lundi 27 février 2017.

Le premier dimanche du Grand Carême (période de jeûne avant Pâques) est appelé « DIMANCHE DE L’ORTHODOXIE », d’où vient le nom des Églises orthodoxes. Date : 5 mars 2017

5 Le DIMANCHE DE TOUS-LES-SAINTS (Toussaint) dans l’Orthodoxie est le premier dimanche après la Pentecôte.
Date : 11 juin 2017

EXPLICATION DE FÊTES OU DE JOURS SPÉCIFIQUES À L’ORTHODOXIE

– le Baptême du Christ

La fête du Baptême du Christ (Mt 3, 13-17) est aussi appelée fête de la Théophanie, c’est-à-dire que Jésus Christ s’est manifesté comme Fils de Dieu lors de son baptême dans le Jourdain. Pendant cette fête, a lieu la grande bénédiction de l’eau ; cette eau bénie sert toute l’année pour tous les rites de bénédiction (maisons, icônes …).

– les trois Hiérarques : saint Jean Chrysostome, saint Basile de Césarée et saint Grégoire de Nazianze

Les « Trois saints Hiérarques », nés en Cappadoce, sont des évêques et « Pères de l’Église » qui ont vécu au IVe siècle. L’Église orthodoxe utilise deux liturgies eucharistiques qui portent leur nom : la liturgie de saint Jean Chrysostome et celle de saint Basile. Ces évêques sont remarquables pour leur engagement social envers les malades et les pauvres, en particulier saint Basile qui a construit un hôpital.

– le Dimanche de l’Orthodoxie

Le « dimanche du Triomphe de l’Orthodoxie » célèbre la victoire sur l’iconoclasme qui avait interdit pendant un siècle la vénération des icônes du Christ, de la Vierge et des saints. Grâce à  l’impératrice de Byzance Irène, le premier dimanche du Grand Carême de l’an 843, la vénération des icônes fut rétablie officiellement. Pour l’Eglise orthodoxe, refuser  l’icône, c’est refuser Dieu fait homme.

– la Transfiguration

La fête célèbre l’événement de la Transfiguration : les disciples Saints Pierre, Jacques et Jean montent avec Jésus Christ sur le Mont Thabor, au sommet duquel ils le contemplent resplendissant de Lumière et conversant avec Moïse et Élie (Mt 17, 1-9).

– la décollation de saint Jean Baptiste

Dans l’Eglise orthodoxe, la fête de la décollation de saint Jean Baptiste est un jour de jeûne et de deuil qui rappelle la décapitation de saint Jean, le dernier des Prophètes et Précurseur du Christ, par le roi Hérode (Mt 14, 3-12).

– saint Elie

Le prophète Elie est l’un des saints les plus vénérés par les chrétiens orthodoxes à cause des miracles qu’il a accomplis : résurrection d’un mort, envoi de la pluie lors de la sécheresse, multiplication de l’huile et de la farine dans la maison d’une veuve. L’iconographie le représente emporté au ciel par un chariot de feu (2 Rois, 2, 1-14).

Share on FacebookShare on Google+Email this to someoneTweet about this on Twitter

About the Author

webmaster administrator